Publié le 2 Juillet 2018

texte: Topwalk Magazine

photos: Kim Weston Arnold

Haute-couture, printemps-été 2018

DÉFILÉ

DIOR

Damiers de noir et de blanc, cages à oiseaux, et moulage de faux plâtre en suspension... Quand le surréalisme de Leonor Fini s'invite au défilé Dior Printemps-Été de Maria Grazia Chiuri, la rencontre fait renaître l'amitié profonde de la peintre surréaliste et du designer fondateur Christian Dior. Fini, alors incarnation de l'imaginaire et de l'invraisemblable, a inspiré les looks de la Directrice artistique en chef, donnant naissance à une collection parsemée d'illusions et de surprises à travers des coupes déconstruites et autres transparences déjà épiques. Un cumul de tenues toutes plus inouïes les unes que les autres faisant de ce défilé, incontestablement l'un des plus réussis de la saison.

DERRIÈRE  LE  DÉFILÉ

MAGAZINE

ET  DU  CÔTÉ  DES  NEWS  ?