1971 à 1994 : une enfance lambda et éco-responsable


Stella McCartney a d'abord été mise sous les feux de la rampe au travers de son statut de « fille de » lorsqu'elle née le 13 septembre 1971 à Londres (Angleterre). En effet, les parents de cette britannique ne sont autres que Paul McCartney, membre des Beatles, et Linda Eastman, photographe américaine, membre du groupe The Wings, mais surtout, végétarienne et éco-responsable. Un esprit écolo qui aura donc un impact considérable dans la vision que Stella aura du monde au cours de sa vie. Bien que les parents de Stella soient célèbres, ils mènent une vie des plus modestes afin d'inculquer à Stella et ses deux sœurs et son frère, une éducation simple et pleine de convictions.

1995 à 1998 : la perte d'une mère, le début des convictions


Dès l’adolescence, Stella est attirée par le stylisme et la création mode. Elle obtient un diplôme de design au Collège des Arts et du Design à Londres et parvient durant ses études à créer une collection Haute Couture pour Christian Lacroix. Pour son travail de fin d'études, elle présente en 1995, une collection où défilent pour elle, les top models Naomi Campbell, Kate Moss et Yasmine Le Bon.

Malheureusement, sa mère, très malade, meurt d'un cancer en 1998. Sensible à la protection des animaux et de la nature, Stella décide en l'honneur de sa mère, de faire de ses créations, de véritables vitrines de ses convictions et ses engagements enracinées dans le développement durable.

2001 à 2009 : Acharnée du travail et mode écolo


Diplômée, elle lance alors sa propre collection de vêtements avant de très rapidement devenir la directrice artistique en chef de la Maison Chloé, succédant alors Karl Lagerfeld à seulement 26 ans. Cependant, c'est en 2001 qu'elle se fait réellement apprécier en lançant sa propre marque éponyme sous l'égide du groupe Gucci, après avoir passé 4 ans chez Chloé. Elle décide de mettre au premier plan de sa marque, une mode éco-responsable où fourrures et matières organiques sont bannies. Une mode innovante qui amène un flot de collaborations renforçant la renommée de Stella McCartney; entre L'Oréal en 2003, Adidas en 2004 et H&M en 2005, la britannique s'allie aussi à GAP en 2009 pour une collection enfantine, et ce, tout en continuant de confectionner des tenues pour sa propre marque.

Durant sa collaboration avec L'Oréal, elle créée le Linda McCartney Center, qui est un centre de lutte contre le cancer ; ce à quoi elle reçoit dans la même année, le prix de « Femme de courage ».

2010 à nos jours : toujours plus écolo et toujours plus célèbre

 

Durant toutes ces années, Stella McCartney devient une designer, mais aussi porte-parole forcenée de la préservation de l'écosystème, et ce, en conservant une créativité à toute épreuve, toujours à la pointe de la mode et des tendances. Égérie de plusieurs associations humanitaires, c'est un cœur en or et déterminé que l'on découvre aussi chez ce petit bout de femme. Et c'est souvent au travers de scandales, que Stella tentera de réveiller les mœurs afin de changer les choses.

En effet, en 2012, elle s'allie à l'association PETA (People for the Ethical Treatment of Animals, comprenez : " Pour une Éthique dans le Traitement des Animaux ") dans une vidéo (déconseillée aux âmes sensibles) où elle explique avec quelle cruauté les peaux utilisées pour la confection de fourrures sont exploitées dans l’industrie de la mode.

Il y a quelques mois, la designer a encore fait des siennes lors de la campagne publicitaire de sa nouvelle collection Automne-Hiver 2017 où elle fait tourner des mannequins dans une décharge publique. Le thème clé ? La problématique du gaspillage et de la sur-consommation. Champs de blé délabrés, voiture en décomposition, décharge publique et surabondance de déchets sont tant de détails accablants qui posent la question du futur et remettant au centre du débat, les ruines laissées par l'Homme actuel à sa génération future.

CITATIONS

« Tout le monde peut faire des choses simples pour

faire une différence et chaque petit peu compte vraiment »​

« Le luxe, pour moi, c'est la santé »​

« Je pense que le style personnel commence à partir de l'intérieur

parce que c'est une philosophie et une attitude. Si vous êtes honnête

et fidèle à vous-même, vous aurez le meilleur sens du style. »​

« Les gens de la mode ne veulent pas écouter le message écologique.

C’est stupéfiant ! La mode est censée provoquer des changements; je veux dire,

nous sommes censés représenter l'avant-garde​ »​

MAGAZINE

Texte : Topwalk Magazine

Publié : 18 août 2017

Mis à jour : 19 avril 2019

 

Crédits photos :

Mary McCartney (pour Stella McCartney)

Sources texte : 

WikipediaMur des célébritésStella McCartneyElle

 
 
 

STELLA

       McCARTNEY

Activité principale :
 
Naissance :
Nationalité :
Diplôme :
Profession :
A travaillé pour :
Spécialités :
Site web :
Réseaux sociaux :
Fondatrice/Directrice artistique de Stella McCartney
13 septembre 1971 à Londres (Angleterre)
Anglaise
Licence de Design
Couturier Prêt-à-porter, Modéliste, Styliste
Christian Lacroix, Chloé, Gucci, L'Oréal, Adidas, H&M, et Gap
Néoprène, matières renouvelables, simili-cuir
stellamccartney.com
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

 M A G A Z I N E

SUIVEZ-NOUS
Instagram
Youtube
Pinterest
RSS