VANTO, ESTHÈTE ET ESTHÉTIQUE

Avec sa jeune marque, la designer Veronica Antonucci créée des boucles d'oreille en accord avec son temps.


- RÉALISÉ POUR T MAGAZINE -


Boucles d'oreilles PMA, par Vanto ©Nils SandMeier

Des bijoux fantaisistes et durables: voilà toute la beauté de PMMA, nouvelle gamme de la jeune marque Vanto, signée Veronica Antonucci. La Suissesse a d’abord fait ses armes à l’école de design de mode de Zurich avant de finalement se tourner du côté de la Haute Ecole d’art et de design à Genève. Son but? Se consacrer à la confection, non plus textile, mais d’accessoires, pour laquelle elle s’est découvert une passion soudaine, mais non moins profonde. Dans une conscience accrue du monde dans lequel l’être humain évolue, elle s’aide de cette sensibilité pour enrichir ses créations d’une essence fondamentalement pro-environnementale.


A lire aussi : Maison Margiela nous met la blague à l'oreille


Les boucles d’oreilles de la collection naissent à partir de verres acryliques recyclés ou métaux d’argent récupérés, dans un désir de réduire au maximum les déchets bien trop souvent inhérents à l’univers de la mode et du luxe. Constamment à la recherche du beau, Veronica ponctue ces accessoires éthiques d’accents résolument esthètes. Les inspirations oscillent entre le style désinvolte des années 1980 et le pop art helvète des années 1960. Des modèles colorés, géométriques et organiques pour un style empli de principes.


ET DU CÔTÉ DES DÉFILES ?