STELLA MCCARTNEY : SES IDÉAUX EN VIDÉO

Mis à jour : 11 déc. 2019

La trublionne de la mode est de retour avec toujours plus de convictions. Il y a quelques jours, la designer Stella McCartney publiait pour sa nouvelle collection automne-hiver, une campagne vidéo mettant en scène des mannequins dans une décharge publique. Le but ? Sensibiliser les spectateurs des dangers écologiques liés aux déchets et à la surconsommation souvent provoqués par la création vestimentaire.


Iana Godnia (campagne publicitaire pour la collection Hiver 2017 de Stella McCartney) ©stellamccartney.com

Marie McCartney, Stella McCartney, Paul McCartney (1988) (c)Linda Eastman

Rétrospection


Avant de devenir la styliste engagée la plus en vogue de ces dernières années, Stella McCartney a d'abord été mise sous les feux des projecteurs au travers de son statut de « fille de ». En effet, les parents de cette britannique ne sont autres que Paul McCartney, membre des Beatles, et Linda Eastman, photographe américaine, membre du groupe The Wings, et dans sa vie privée, végétarienne et éco-responsable. Celle-ci mourra prématurément, à la suite d'un cancer du sein en 1998.


Très tôt, Stella est attirée par le stylisme et la création mode. Elle lance alors sa propre collection de vêtements avant de très rapidement devenir la Directrice artistique en chef de la Maison Chloé, à seulement 26 ans. Mais c'est en 2001 qu'elle se fait réellement connaître et apprécier en lançant sa propre marque éponyme, bien différente de tant d'autres.


Et c'est peu dire ! Sensible à la protection des animaux et de la nature et comme un hommage à sa mère, Stella décide de faire de ses créations, de véritables vitrines de ses convictions et engagements enracinées dans le développement durable. Elle déclare d'ailleurs en 2015 au Business of Fashion :


« La question des matières en faux cuir, c’est l’éternel débat chez nous [...] nous sommes la marque de mode la plus éthique et la plus en pointe sur la protection des animaux »

Entre tissus de néoprène, matières synthétiques et simili-cuir, Stella McCartney deviendra d'années en années une designer, mais aussi porte-parole forcenée de la préservation de l'écosystème, et ce, en conservant une créativité à toute épreuve, toujours à la pointe de la mode et des tendances.


La campagne qui fait parler

Pour sa collection hivernale 2017-2018, la Britannique est revenue avec une campagne publicitaire tournée dans un site d'enfouissements est-écossais. Le thème ? La problématique du gaspillage et de la sur-consommation : champs de blé délabrés, voitures en décomposition, décharge publique et surabondance de déchets sont tant de détails accablants qui posent la question du futur et remettant au centre du débat, les ruines laissées par l'Homme actuel à sa génération future.

« plus de 8 millions de tonnes de plastique sont jetés dans nos océans chaque année »

révèle-t-elle au public.


Des fleurs survivant dans ce capharnaüm post-pollution et un ciel gris laissant place à des cieux plus doux et colorés font néanmoins discrètement éclore un message d'espoir auquel la designer tient et tend à faire partager.

Sa nouvelle campagne a été créée à l'aide du photographe zurichois Urs Fischer et la très convoitée photographe Harley Weir. Les mannequins Birgit Kos, Iana Godnia et Huan Zhou ont également fait parties du projets en tant qu'actrices.


A lire aussi : Le chic écologique Burberry x Westwwod


Le cliché de Iana Godnia allongée sur un amas de tonnes de déchets non renouvelables est d'ailleurs plein de sens et prend l'humeur d'une dimension prémonitoire de la situation écologique dévastatrice que les sociétés à venir, en constante augmentation, vont connaître tôt ou tard. Ce à quoi Stella affirme alors utiliser dans ses collections, des matériaux innovants et renouvelables tels que le coton organique, les viscoses à source durable et des nylons recyclés. L'image de ce modèle couché sur tant de débris tout en posant sereinement sonne également comme un cri de révolte face à cette situation de non-action de la part de bon nombre de designers continuant alors ─ indirectement ou pas ─ à accepter ce désastre terrestre. 


Outre cela, rappelons tout de même que Stella McCartney n'est pas uniquement une partisane des causes humanitaires. Elle fait aujourd'hui partie des stylistes les plus réputées du milieu et a plusieurs fois été récompensées aux gré de prix tels que « Designer de l'année » en 2000 et en 2004, ainsi qu'en 2012. Notre chère Anglo-saxonne n'a par conséquent, définitivement pas fini de nous séduire tant par ses engagements que par sa créativité.


#Ecologie #Designer #Video #StellaMcCartney

ET DU CÔTÉ DES DÉFILES ?

 M A G A Z I N E

SUIVEZ-NOUS
Instagram
Youtube
Pinterest
RSS