PLACE AU PALACE « GUCCISÉ »

Mis à jour : 11 déc. 2019

Alessandro Michele l'a annoncé :

le 24 septembre prochain, Gucci tiendra son très attendu défilé Printemps-été 2019 dans le mythique club parisien Le Palace. Le show signera alors la fin de la trilogie amoureuse entre le Directeur artistique transalpin et la culture française que celui-ci n'a cessé de tenir en hommage ces derniers mois. Close-up sur cet événement inédit dérivant d'une admiration culturelle folle !


Alessandro MIchele ©Gucci HQ, via Brolette 20

Trilogie hommage

La mythique discothèque parisienne renaît de ses cendres grâce à Alessandro Michele, directeur artistique de la Maison Haute-couture Gucci, à l'occasion de son défilé Printemps-été 2019. Succédant à la collection printanière 2018 qui mettait déjà en exergue la révolte de la jeunesse estudiantine parisienne de Mai 68, puis au défilé Croisière enflammé sur le site antique français de la Promenade des Alyscamps à Arles il y a de cela deux mois, le show marquera finalement le troisième et dernier acte hommage que la griffe italienne a rendu depuis ce début d'année à la France.


A lire aussi : Le nouveau « Styles » de Gucci


Défilé Gucci « Croisière 2019 » à Arles ©Gucci


Gucci Défilé Croisière 2018 (c)Gucci

Antique pour millénnials


Dandysme, Renaissance italienne, et androgynie ; tels sont les mantras qui depuis 2015, susurrent avec brio à l'oreille de Gucci. La Maison italienne, fière d'une présence dans le domaine depuis près de 100 ans, a su retrouver son faste grâce au designer romain ayant fait ses armes chez Fendi. Le style Michele se veut alors cosmopolite et iconoclaste entre esthètes gothiques, touches oriento-mandarin, imprimés baroques, audaces londoniennes et éléments trompe-l'oeil. Le tour de force du designer réside dans ces effluves aussi modernes qu'antiques permettant à la génération Y de perpétrer l'esprit Guccio Gucci se voulant nonobstant passant, mais non moins passif !


A lire aussi : Défilé Croisière 2018 de Gucci



Le Palace et Gucci : même ferveur

Mais alors comment est venue l'idée du designer en chef d'organiser son défilé pré-automnal au Palace ? Lorsqu'on sait que ce lieu nocturne était rempli d'une jeunesse actrice d'une culture underground tant musicale que mode, le lien anti-normes qui s'est construit dans cet établissement comme chez Gucci se fait en vérité inévitablement évident. Selon Glamour, la marque explique même :


« Le Palace correspond à la vision de la Maison, un club à la pointe de la scène musicale dans les années 70 et 80 qui continue à inspirer la jeune génération aujourd'hui »

Dans les années 70 et 80 justement, Le Palace fondé en 1977 par l'entrepreneur Fabrice Emaer, disposait déjà du titre de « night-club le plus en vogue » de l'époque. Devenant en quelques années seulement la scène d'innombrables nuits folles et psychédéliques, le club accueillera parmi divers jeunes parisiens, des têtes de gondole internationales telle que Grace Jones et sa reprise de La Vie en Rose qui deviendra d'ailleurs l'hymne du Palace. Des stars comme Diana Ross, Yves Saint Laurent ou encore Jane Birkin feront également partis du gratin faisant ainsi de la place une véritable institution VIP.


Pourtant, à la mort d'Emaer, c'est l'hécatombe : la discothèque dépose bilan et sera reprise quelques fois sans grand succès.


©Le Palace

Aujourd'hui, le monde entier se tourne à nouveau vers la ressuscitée à l'occasion du défilé d'Alessandro Michele qui débutera dès 21h00 (heure locale). Un événement inédit puisque Gucci sera la première Maison de mode à organiser un défilé dans cet endroit légendaire, toile de fond d'une culture contre-culture à l'instar de la vision anti-mainstream du Directeur artistique italien.


#Gucci #LePalace #AlessandroMichele #Défilé

ET DU CÔTÉ DES DÉFILES ?

 M A G A Z I N E

SUIVEZ-NOUS
Instagram
Youtube
Pinterest
RSS