NAOMI CAMPBELL, ÉGÉRIE VIVIENNE WESTWOOD POUR LA PREMIÈRE FOIS

33 ans après leur rencontre, le Supermodel pose enfin pour une campagne publicitaire de Vivienne Westwood. Elle co-présente la dernière collection printemps-été de la maison éponyme. Immersion dans une ambiance colorée, transgressive et démesurée, miroir d'une signature ayant construit la renommée de l'excentrique enseigne de luxe.


Naomi Campbell, égérie Vivienne Westwood pour la première fois. ©Juergen Teller

"Il m'a fallu 33 ans pour être dans une campagne Westwood, et je suis très heureuse de le faire durant ma 49ème année". C'est une Naomi Campbell apaisée, confiante face à son parcours et son destin qui énonce ces mots dans un communiqué de presse. A l'aube de ses 50 ans, la prêtresse des catwalks peut en effet se targuer d'avoir une bonne étoile lui ayant permis de marquer l'histoire de la mode durant les années 90. Tant muse de grandes maisons de luxe telles Chanel ou Versace que phénomène de société ne générant pas moins de 10'000 dollars par mois, son flegme attendrissant affiché lors de sa chute au défilé automne hiver de Vivienne Westwood en 1993 a de surcroît porté la belle au rang des panthéons du secteur, étonnante d'aisance et de professionnalisme là où la majorité se seraient effondrées en larme.


A lire aussi: Frank Ocean règne en tant qu'égérie Prada


La chute mémorable de Naomi Campbell lors du défilé printemps-été 1993 de Vivienne Westwood ©DR

Un épisode devenu culte qui a d'autant plus consolidé l'amitié entre le mannequin international et la designer en chef. Bien qu'elles aient depuis collaboré à plusieurs reprises pour différents projets, cette relation privilégiée n'a jamais amené Naomi à devenir l'actrice d'une campagne signée de la griffe punk. Mais il s'agit d'un temps révolu puisque cette semaine la maison éponyme aujourd'hui dirigée par le mari de Vivienne, Andreas Kronthaler, a publié sa nouvelle collection printemps-été 2020. Un court-métrage qui réunit pour la première fois les deux icônes de la mode depuis leur rencontre en 1987.


Chic psychédélique


Dans les ruelles du XVIIIe arrondissement de Paris, Naomi Campbell flâne devant les murs de la capitale affublés de graffitis. Rejointe par Vivienne Westwood et Andreas Kronthaler aux côtés d'autres modèles secondaires, les protagonistes présentent une mode éclectique, électrique, futuriste. Laquelle atteint le nirvana lorsque le mannequin star fait tomber la chemise et pose dévêtue devant des néons multicolores. Avec pour seul compagnon un couvre-chef XXL à en pâlir de jalousie.


A lire aussi: Le chic écologique Bruberry x Westwood


Réalisé par Juergen Teller, photographe et ami de longue date de l'entreprise anglo-saxonne, le film s'accompagne des commentaires de la styliste qui partage ses idées derrière le lancement de la nouvelle collection:

"Quand je crée des vêtements, ils doivent toujours avoir une histoire, et quand quelqu'un me prend en photo dans nos vêtements, je me dois de toujours garder cette histoire en tête",

précise Vivienne avant de révéler que depuis qu'elle s'intéresse à la mythologie grecque, cette dernière a l'impression de voguer "sur le chemin du paradis". Transcendé, l'esprit de la maison se dévoile plus énigmatique que jamais. Laissant ainsi place à toutes les envies, tous les styles et tous les genres. La preuve en vidéo.


sources: -,-,-,-,-,

ET DU CÔTÉ DES DÉFILES ?