MAKE-UP : HERMÈS APPORTE SA TOUCHE LUXE

Il aura fallut patienter sous l'orme quasiment deux siècles avant que la Maison française s’enhardisse à se lancer dans ce secteur qui lui était inconnu. En mars prochain, arborez votre port-de-tête le plus fastueux, vos lèvres s'apprêtent à accueillir la première ligne de rouges à lèvre de l'histoire d'Hermès.


Rouge Hermès ©Courtesy of Hermès

183 ans : c'est le temps nécessaire à Hermès avant de finalement se résoudre à investir l'univers de la beauté. Alors qu'une pléiade d'autres marques de mode s'engouffrent aisément dans une diversification souvent précipitée, l'enseigne haute couture est de celles qui préfèrent l'excellence et optent ainsi pour la réflexion (très) en longueur. Aujourd'hui décidée, l'enseigne de vêtements de luxe lance sa première gamme de rouges à lèvres intitulée "Rouge Hermès".


A lire aussi : Kat von D quitte Kat von D


Eco comme Hermès


La ligne se compose de 24 teintes, dans deux finitions différentes, mate et satinée. La première formule proposant des nuances inspirées de l'emblématique sac Birkin, embellie d'une texture qui imite le cuir souple. La seconde version, plus brillante, se révélant de son côté en lumière, en hommage aux foulards en soie classique de la Maison.


Sacs Birkin par Hermès ©Collector Square

Contrairement à la garde-robe de la griffe parisienne, il n'y aura plus besoin de débourser des sommes astronomiques pour dorénavant s'offrir un Hermès. Chaque produit se vendra à un montant d'environ CHF 70.- . Afin d'éviter l'encombrement inutile, et le trop plein de déchets néfaste pour la planète, un système de recharges du produit sera aussi prochainement mis en place dans tous les points de vente de la marque. Pour la somme d'environ CHF 45.-.


Dans un désir toujours plus légitime de contrer les conséquences anti-environnementales de l'industrie de la mode et de la beauté, Hermès a en parallèle confectionné les écrins de sa gamme home-made sans aucun emploi de plastique. Quant aux métaux, ils s'agit de ceux déjà utilisés dans la quincaillerie de ses sacs à main. Economique, écologique ; que demande le peuple ?


A lire aussi : Le Musée qui dépoudre l'histoire du maquillage


La collection devrait être disponible en mars 2020. Après cela, chaque six mois, l'enseigne lancera un nouveau produit de beauté. Hermès, définitivement prête à concurrencer les plus grandes entreprises de maquillage.


ET DU CÔTÉ DES DÉFILES ?