LE SACRE DU SAC HÉTÉROCLITE

Mis à jour : avr. 8

En novembre dernier, Giulia Amélie Chehab devenait la nouvelle lauréate du prix La Redoute x HEAD. Récompensée pour ses sacs singuliers, elle dévoile aujourd'hui la collection réalisée en collaboration avec la marque française.


- RÉALISÉ POUR LE TEMPS -


La Redoute x Giulia Chehab ©Courtesy of La Redoute

Le 9 novembre 2019, sur le podium du grand défilé de la Haute Ecole d’art et de design (HEAD), à Genève, des sacs pas comme les autres se démarquaient par leurs couleurs vives et leur design industriel. Baptisée "Augmented Tote", la collection de tote bags, bananes, pochettes et sacs à dos a convaincu le jury, qui récompensait ainsi la créatrice Giulia-Amélie Chéhab du prix La Redoute x HEAD.


Un événement inédit pour la marque française puisque depuis l’inauguration de sa récompense, il y a trois ans, c’est la première fois qu’une ligne d’accessoires est mise à l’honneur, comme l’explique sa responsable des partenariats créateurs et image, Sylvette Boutin-Lepers, également membre du jury : « Les deux premières années, nous avions décerné le prix à des collections de prêt-à-porter. Aujourd’hui, l’accessoire est devenu un élément indispensable. Je trouvais donc intéressant de le mettre en lumière. Et avec une telle collection, ça m’a paru encore plus évident. »


A lire aussi : Micro sac, maxi allure


Collection "Augmented Tote" au défilé HEAD 2019 ©Michel Giesbrecht

Des sacs non-genrés


A 29 ans, Giulia achève ainsi son master en design mode et accessoire à la HEAD avec une collection capsule en collaboration avec La Redoute : « Je suis très heureuse d’avoir remporté ce prix, déclare la lauréate. Mon but est que des gens qui me ressemblent, des gens de mon entourage puissent porter mes créations. Je me reconnais dans l’esprit de la maison. J’ai une approche démocratique, qui atteint tout le monde, loin du luxe. »


Giulia Amélie Chehab ©Nicolas Schoepfer

Une sensibilité pratique et accessible, qui a émergé il y a quelques années, bien avant la HEAD. Avant d’intégrer la haute école genevoise, l’Italo-Suisse a en effet d’abord fait ses armes en design industriel à l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL) : « Ce bachelor m’a amenée à avoir une attention particulière pour les objets et leur fonctionnalité, reprend-elle. Dans un sac, ce qui m’importe, c’est comment on l’utilise, ce que l’on met dedans, et comment on s’en sert. »


A lire aussi : Voyage dans le temps avec Celine


Cette analyse minutieuse et intelligente d’un accessoire aussi élémentaire et universel que le sac, c’est alors toute l’essence d’Augmented Tote. La collection témoigne d’une multiplicité de manières d’arborer la pièce, avec des styles hautement créatifs : tote bags en toile, bananes à lanières disparates, pochettes en velours, ou encore sacs à dos matelassés et signés « CHÉ/HAB ». A l’esthétique s’ajoute une dimension sociale. Giulia tient à ce que ses créations soient autant portées par les femmes que par les hommes:


« Dans la rue, une chose me frappe: les hommes portent systématiquement des sacs fonctionnels et les femmes tendent le plus souvent vers des sacs plus stylisés, observe le jeune talent. Avec ma collection, je veux offrir à tout le monde des sacs qui répondent aux deux exigences, tant technique que stylistique. Qu’importe qui nous sommes, nous devrions avoir le choix d’aisément porter nos sacs sur une épaule, ou les deux. A la taille ou sur le torse. »

Pièce phare


Une cause que la designer défend avec confort et humour. Comme ce sac à main en velours qui, à l’ouverture, tel un accordéon, quintuple de volume, se convertissant en besace XXL. Selon Giulia, ce « cinq soufflets » ferait déjà fureur auprès de plusieurs boutiques suisses. Il aura également attiré l’œil affûté de Sylvette Boutin-Lepers : « Je trouve cette création remarquable car elle est à la fois astucieuse, technique, et surtout très belle. Elle fera partie de la collection La Redoute x Giulia-Amélie Chéhab. »


Cinq soufflets, La Redoute x Giulia Chehab ©Courtesy of La Redoute

La nouvelle collection sera disponible sur le site internet de l’entreprise française de vente par correspondance dès le 7 avril. Elle compte quatre modèles d’Augmented Tote, mais aussi d’autres pièces inspirées de l’univers de La Redoute. Une telle collaboration est une aubaine pour Giulia, elle qui, à long terme, aimerait créer une marque à son nom. La designer peut donc affronter l’avenir avec confiance et, surtout, avec l’appui de Sylvette Boutin-Lepers:

« C’est une jeune femme qui est extrêmement intéressante. Elle possède une vraie patte. A la manière d’une architecte, elle comprend les formes, va à l’essentiel, sans fioriture. C’est une rigueur que je soutiens.» - Sylvette Boutin-Lepers

#LaRedoute #Collaboration #Sac #Chehab #HEAD #SwissMade

ET DU CÔTÉ DES DÉFILES ?

 M A G A Z I N E

SUIVEZ-NOUS
Instagram
Youtube
Pinterest
RSS