FRANK OCEAN RÈGNE EN TANT QU'ÉGÉRIE DE PRADA

Pour la saison printemps-été 2020, la maison italienne a convaincu le discret nonobstant très sollicité chanteur américain de prêter son visage à la nouvelle campagne masculine Prada. Une collection minimaliste portée sur la valeur du détail et l'élégance du streetwear.


Frank Ocean règne en tant qu'égérie de Prada ©David Sims

En 2016, Frank Ocean posait pour Calvin Klein. Depuis, trouver une autre collaboration impliquant l'artiste à succès et qui ne s’astreigne pas à de la musique relève d'un véritable défi. Mais ça, c'était avant que Prada démontre en grande pompe qu'elle disposait de plus d'un tour dans son sac.


Hier matin, l'enseigne éponyme a en effet publié sur son compte Instagram un court-métrage promotionnel mettant en scène Frank Ocean. Pour se targuer de s'être en effet offert le discret récipiendaire de deux Grammies et un Soul Train Award en tant que visage de son nouvel assortiment printanier pour homme, la maison s'est de surcroît octroyée l'objectif aiguisé de David Sims, l'un des photographes de mode les plus reconnus du milieu.


A lire aussi: Harry Styles met la main sur le nail art


Océan de street-élégance


Une chemise beige rehaussée d'une cravate appareillée rentrée dans son bouton. Une autre à rayure dont l'une des deux parties avant s'introduit dans le pantalon. Ou encore un costume monochrome relevé d'un inhabituel bolo modernisé. Dans sa nouvelle campagne publicitaire, l'enseigne italienne dépeint le printemps de ces messieurs selon une tendance à l'élégance urbanisée. Et cette année, elle n'aura vraisemblablement de sens que dans la valeur ajoutée du détail et de la précision.



Prada adapte ainsi à sa sauce la verve de la mode de rue qui domine depuis plusieurs saisons dans la haute couture. Un choix artistique jusqu'à présent inexploré par la directrice artistique Miuccia Prada pour l'entreprise familiale. En marge des tenues présentées, la reconduite créative est ainsi appuyée par un acronyme qui souligne une volonté de "réinterpréter l'identité conventionnelle de la marque", pour reprendre les mots de celle-ci.


En ce sens, "PRADA" signifie désormais "Programming Rhythms And Dancing Again". Autrement dit, la griffe miserait plus que jamais sur l'énergisante industrie de la musique urbaine afin de vivifier le luxe épuré qui a fait sa renommée (et manifestement son temps) depuis plus d'un siècle.


A lire aussi: Emilia Clarke, sur le trône de Clinique


Fan avant égérie


Alors que beaucoup se demandent comment Prada est-elle parvenue à convaincre le discret des tabloïds, à y regarder de plus près, la collaboration semblerait plutôt avoir été provoquée par Frank Ocean lui-même.


Dernière vitrine officieuse de la maison, l’interprète de "Thinking 'Bout You" (2012) cumule depuis peu les sorties publiques remarquées. Comme en 2019 au MET Gala durant lequel sa veste italienne s'est vue affublée des flashs des paparazzis. Ou encore l'été passé lors de son étonnante présence au défilé masculin de la maison de vêtements organisé à Shanghai. Alors même qu'il ne s'était encore jamais laissé tenter par un événement de ce type.


Comme une évidence, la collaboration s'est finalement officialisée, et ce à l'écran. Laquelle devrait séduire autant les fans d'Ocean qui y retrouveront le style du chanteur, que les amoureux du street chic qui découvriront le nouvel esprit de Prada, définitivement en accord avec son temps.

sources: -, -, -, -, -

ET DU CÔTÉ DES DÉFILES ?