1938 à 1954 : vocation précoce

Karl Lagerfeld, né le 10 septembre 1938 à Hambourg (Allemagne) au nom de Karl Otto Lagerfeldt, est l'enfant unique d'un père Suédois et d'une mère Prussienne. Son attrait pour la mode apparaît très tôt, lorsqu'il accompagne sa mère à son premier défilé de mode, celui de Christian Dior. Fasciné, il se passionne ainsi pour les dessins de modèles, à tout juste onze ans. En 1952, sa mère et lui déménagent à Paris (France). Deux ans plus tard, diplômé et travaillant en tant qu'illustrateur de mode dans la capitale française, il décide de s'inscrire à un concours rémunéré appelé «Le Secrétariat International de la Laine». Concurrencé par le couturier français, Yves Saint Laurent, les deux finalistes se retrouvent finalement à égalité lors du premier prix. Le couturier Pierre Balmain, faisant parti du jury, remarque le jeune Allemand et le recrute de suite comme assistant.

1959 à 1983 : plusieurs fois directeurs artistiques

 

En 1959, à seulement 21 ans, Karl est appelé pour devenir directeur artistique de la Maison de Couture Jean Patou. Il jongle alors durant trois ans, entre son emploi d'assistant chez Balmain et sa carrière de directeur artistique, avant de finalement quitter l'enseigne française. Il prend la même décision un an plus tard, en 1963, quant à son poste de sous-chef chez Patou. Son but ? travailler à son propre compte, en devenant styliste indépendant contractuel pour diverses Maisons de Couture.

 

Cette voie professionnelle se révèle encourageante puisqu'il travaille pour des Maisons allemandes ou anglaises, mais surtout pour Fendi, basé à l'époque en Italie ─ et dont il crée le fameux logo, en plus d'être le directeur artistique de ligne de prêt-à-porter pour femmes. Idem avec Chloé, situé en France qui ─ admiratif de son travail ─ décide de l'embaucher en tant que directeur artistique de toute l'entreprise. Dès 1963, Karl Lagerfeld gère toute la direction de l'enseigne, et ce, durant vingt ans.


1983 à 1997 : tout le monde s'arrache Karl

 

C'est après deux décennies passées à travailler pour Chloé que Lagerfeld quitte la Maison pour à nouveau être directeur artistique, mais cette fois-ci, de la Maison Chanel. En déclin, Karl réussit à introduire une bouffée d'air frais à la Maison, permettant à celle-ci de réaffirmer sa suprématie dans le monde du luxe et de la mode. Un an plus tard, il ouvre sa propre Maison éponyme qui ne rencontre cependant pas le succès escompté. Elle est très rapidement vendue à un groupe de fourrure française. Néanmoins, en 1986, le couturier reçoit un Dé d'Or destiné à la mise à neuf exceptionnelle de la Maison Chanel et en 1991, il reçoit de plus, le prix international du Conseil des Créateurs de Mode Américains (qu'il reçoit de nouveau en 2002).

 

Les récompenses se faisant moult, Chanel décide de laisser une liberté totale à l'imagination de Karl quant à sa direction de la Maison. En 1992, le créateur est même rappelé par Chloé qui est en train de perdre du rythme. Malgré son emploi du temps surchargé, insatiable, Lagerfeld y travaille à nouveau, tout en honorant son poste chez Chanel Le sauvetage Chloé durera cinq années avant que celui-ci décide de définitivement quitter l'enseigne de prêt-à-porter.

1998 à 2004 : "premier" partout

En 1998, il ouvre la Lagerfeld Gallery, consacrée à des photographies et des livres réalisés pas ses soins. Un succès flamboyant lui permettant de recevoir le Prix Culturel de la Société Allemande de Photographie.
En 2004, le couturier qu'on appelle désormais Le Kaisser (de l'allemand, « L’Empereur ») devient le premier grand couturier à s'associer à une marque de prêt-à-porter de masse, en acceptant de concevoir trente tenues pour le magasin H&M. Cette collection dite alors « capsule » se révèle être un raz-de-marrée et s'écoule en quelques minutes, dans le Monde entier.


2005 à 2012 : l'icône qu'ils s'arrachent tous

2005 sonne comme l'année du million puisque Karl Lagerfeld revend toutes ses marques à la Maison Tommy Hilfiger pour plus de 30 millions de dollars. Sa marque de parfums crée en 1989 en collaboration avec Fabergé Unilever lui permet aussi d'acquérir une fortune non négligeable.

 

Inarrêtable, en 2007, Le Kaisser lance une nouvelle ligne nommée K par Karl. Et en parallèle, il est rejoint chez Chanel par Amanda Harlech, l'ancienne consultante de John Galliano. En 2011, il a même l'honneur de dessiner le nouveau maillot de l'équipe de France de football. Avec tous ces événements, Karl est élu par le magazine Marie Claire : « styliste le plus influent des 25 dernières années » en Novembre 2012. Quelque mois avant, il devient le rédacteur en chef du journal Metro pour l'édition du 6 février 2012 et pour la petite anecdote, il apparaît même dans le clip de Jean Roch auprès de Snoop Dogg, jouant le rôle de qui ? Dieu, tout simplement.

2016 à 2019 : Disparition regrettée du monde entier

A 34 ans de direction artistique de la Maison Chanel, avec un savoir-fait des plus respectés, Karl inaugure en 2018, l'ouverture du premier hôtel Karl Lagerfeld, à Macao (Chine). Cette nouvelle vocation immoblière n'aura toutefois pas duré longtemps: le 19 février 2019, celui que l'on nomme L'Empereur décède à l'hôpital américain de Paris de Neuilly-sur-Seine, des suites d'un cancer de la prostate. 

Ses obsèques sont célébrées trois jours plus tard à Nanterre (France) où il se voit par la suite, incinéré. Conformément à sa demande, ses cendres sont mêlées à celles de sa mère, ainsi qu'une partie de celles de Jacques de Bascher, son compagnon jusqu'à sa mort en 1989, dans un endroit tenu secret. Le 20 juin, un hommage intitulé « Karl for ever » lui est rendu sous la verrière du Grand Palais ; le Tout-Paris et nombre de personnalités sont présentes.

Côté Chanel, c'est son bras droit Virginie Viard qui reprend les rênes. Présente à ses côté depuis 1987, elle a été introduite au public par le directeur artistique légendaire en octobre 2018, lors du défilé de Chanel. Quant à la reprise de Karl Lagerfeld, rien n'a encore été annoncé à jour.

CITATIONS

« Quand j'étais jeune, je voulais devenir caricaturiste. 

Finalement, je suis devenue une caricature. »​

« Ne vous habillez pas pour tuer, habillez-vous pour survivre »​

« Je vis mon histoire, je n'ai pas besoin de l'écrire »​

« Travailler c'est lorsque vous faites un métier que vous n'aimez pas.

À partir du moment où vous l'aimez, ce n'est plus du travail »

VUES

PAR

TOPWALK

COLLECTIONS

MAGAZINE

Texte : Topwalk Magazine

Publié : 22 août 2017

Mis à jour : 11 janvier 2020

 

Crédits photos :

Karl Lagerfeld ©DR

Sources texte : 

Wikipedia, Annuaire des créateurs, Karl Lagerfeld

 
 
 

KARL

     LAGERFELD

Activité principale :
Naissance :
Décès :
Nationalité :
Diplôme :
Profession :
A travaillé pour :
Site web :
Réseaux sociaux :
Directeur artistique légendaire de Chanel et Fondateur de Karl Lagerfeld
10 Septembre 1938 à Hambourg (Allemagne)
19 février 2019 à Paris (France) (85 ans)
Allemande
Licence en illustration de mode
Grande couturier, photographe styliste, éditeur
Balmain, Jean Patou, Chloé et Fendi
chanel.com et karl.com
  • Facebook
  • Instagram
 

 M A G A Z I N E

SUIVEZ-NOUS
Instagram
Youtube
Pinterest
RSS