1965 à 1988 : Vocation chez Givenchy

Bertrand Guyon, breton d'origine, naît en 1965. Enfant, il est déjà attiré par le monde du design et de la décoration, mais parfait son intuition pour la mode grâce aux travaux d'Yves Saint Laurent qui l'inspireront durant de longues années.

Très vite, il réussit à intégrer la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne et en ressort diplômé à 23 ans. Un an plus tard, il est engagé en qualité de premier assistant haute couture pour la Maison de couture Givenchy, auprès du fondateur éponyme Hubert de Givenchy. Le créateur a une influence sans précédent sur le travail de Bertrand qui deviendra pour ce dernier, l'une de ses plus grandes inspirations. La rigueur, la précisions et la discipline feront dès lors partie intégrante de son processus de création. 

 

1988 à 2014 : Assistant un jour, assistant toujours

 

Lorsque Givenchy se retire du monde de la mode, le jeune français continue d'assister les nouveaux directeurs artistiques, collaborant ainsi avec aujourd'hui des têtes d'affiche tels que John Galliano en 1995, puis Alexander McQueen en 1996.

A 32 ans, Guyon rejoint le studio haute couture de Christian Lacroix où il aiguise son sens d'expérimentation sur les matières. Il y officie en tant que directeur artistique pendant onze ans, avant de finalement se tourner vers Valentino. Il y assiste le tandem phare de la direction artistique de la Maison Maria Grazia Chiuri et Pierpaolo Piccioli, en tant que directeur du studio de l'enseigne haute couture.

2015 à 2019 : le Graal puis la désillusion

 

En 2015, il en est terminé du statut de l'ombre que Bertrand Guyon n'a cessé de porté. Il est officiellement nommé directeur artistique de la Maison Elsa Schiaparelli. Il participe à la renaissance internationale de celle-ci, en ravivant l'héritage et la tradition de l'enseigne italienne, tout en y apportant une expression foncièrement contemporaine. Il imagine notamment  le fameux "Secret de Schiaparelli", aujourd'hui, un must dans toute garde-robe qui se respecte. Pourtant, quatre seulement après avoir repris les reines de la marque, Bertrand Guyon se voit remercier par celle-ci. Aucune explication n'est donnée. Il est alors très vite remplacé par le styliste Daniel Roseberry, ex-tête pensante de la griffe américaine Thom Browne.

Depuis 2019 : Assistant première classe

 

Il ne faudra pas attendre longtemps avoir d'apercevoir Guyon retomber sur ses pattes. En juillet 2019, trois mois seulement après avoir quitté Schiaparelli, le voici qui rejoint la très respectée Maison Dior. Il y retrouve son amie de longue date Maria Grazia Chiuri, qu'il assiste ainsi dans toute la direction artistique de l'enseigne couture.

« Les femmes d'aujourd'hui savent exactement ce qu'elles doivent porter ou veulent porter. Ce sont elles qui font la mode. »​

CITATIONS

COLLECTIONS

VUES

PAR

TOPWALK

MAGAZINE

Texte : Topwalk Magazine

Publié : 11 janvier 2020

 

Crédits photos :

Bertrand Guyon ©DR

Sources texte : 

AE World, All I C, Vogue, France TV Info, Fashion Spider, Fashion United, Fashion Network, Carnet du luxe

 
 
 
 

BERTRAND

           GUYON

Activité principale :
Naissance :
Nationalité :
Diplôme :
Profession :
A travaillé pour :
Réseaux sociaux :
Assistant de la direction artistique de Dior
En 1965 en Bretagne
Française
Certificat de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne
Couturier Haute couture, 
Modéliste
Givenchy, Christian Lacroix, Valentino, Elsa Schiaparelli

 M A G A Z I N E

SUIVEZ-NOUS
Instagram
Youtube
Pinterest
RSS